liberte-libertinage

Le concept de liberté vient du mot latin liber, qui signifie une personne qui a un esprit actif de procréation. Cette définition est liée à la maturité sexuelle, elle pourrait donc être considérée comme obsolète.

Actuellement, le terme liberté est lié à la capacité des personnes d’agir selon leur propre volonté. En raison de l’histoire de l’humanité, ce concept peut également être appliqué pour faire allusion aux personnes qui ne sont pas emprisonnées ou en état d’esclavage.

Les Types de liberté

La liberté est un mot qui est utilisé sous divers aspects, et qui prend donc des définitions plus spécifiques. Par exemple, vous pouvez en parler :

  1. Liberté d’association. Il s’agit de la capacité des individus à former des organisations, des associations ou des groupes qui ont des objectifs légitimes à atteindre.
  2. Liberté de mouvement. Terme qui désigne la possibilité pour les êtres humains de se déplacer librement dans différentes parties de la planète, soit d’un pays à l’autre, soit à l’intérieur de celui-ci.
  3. Liberté d’expression. Il s’agit de la faculté que les gens doivent pouvoir s’exprimer, enquêter, diffuser, recevoir des informations et des opinions et donner leur opinion sans être dérangés par cela.
  4. La liberté de porter les armes. Il s’agit du droit de porter, de transporter et d’utiliser des armes à des fins sportives ou défensives, pour autant que cela ne porte pas préjudice à des tiers en droit.
  5. Liberté sexuelle. Elle fait référence à la capacité des gens à choisir leur propre sexualité.
  6. Liberté de la presse. Il s’agit de la capacité qu’ont les individus de s’organiser pour créer un moyen de communication dans lequel le contenu publié ne peut être censuré ou contrôlé par l’État et ses pouvoirs.
  7. Liberté de culte. Lié à la liberté que les gens ont de pouvoir choisir une religion, de ne pas en choisir une ou plusieurs, de croire ou non en l’existence d’un être divin. En même temps, cette liberté implique que les gens peuvent pratiquer ouvertement et publiquement ce choix sans être opprimés, persuadés ou discriminés par lui.
  8. Liberté d’entreprise. Elle fait allusion à des entreprises liées à l’économie de marché, fondées sur une éthique rationaliste liée à la liberté individuelle.
  9. Liberté d’usufruit de la propriété. C’est la liberté qu’ont les personnes physiques ou morales de posséder, d’obtenir, d’utiliser, de disposer ou de contrôler des objets, des capitaux, des terrains ou tout autre type de propriété.
  10. Liberté d’enseignement. Il fait allusion à la faculté de pratiquer l’enseignement avec une liberté absolue lorsque l’on enseigne et débat sans limites ni restrictions.

Lorsqu’on parle de liberté, il est nécessaire de la différencier du libertinage, qui fait allusion aux comportements ou aux actes qui se caractérisent par le fait qu’ils sont accomplis sans tenir compte de la manière dont ils affecteront le reste de la société, qui enfreignent la loi et sont considérés comme immoraux.

Cela signifie que la notion de débauche, bien qu’elle implique l’exercice de la liberté, a une connotation négative en raison de son immoralité et de sa débauche.

Définition de Libertinage

liberte-libertinageLe terme « libertinage » désigne les comportements considérés comme immoraux, qui ne respectent pas la loi et qui ont pour objectif la poursuite d’un plaisir immédiat, quelles qu’en soient les conséquences ou la manière dont ces comportements affecteront le reste des membres de la société. Il est important de noter que bien qu’elle partage certains éléments avec l’idée de liberté, la licence porte sans aucun doute une charge négative car elle implique l’inconduite et l’immoralité.

Le libertinage est une caractéristique commune de la vie en société. Ceci dans la mesure où les sociétés sont des phénomènes complexes qui peuvent osciller entre le contrôle absolu et l’autoritarisme, d’une part, et la liberté et la débauche, d’autre part. Lorsque l’équilibre est incliné vers la seconde, alors il apparaît libertinage compris comme l’ensemble des comportements et des manières d’agir qui sont considérés comme immoraux et contraires à l’éthique.

Normalement, la notion de débauche est associée dans une plus large mesure à la conduite sexuelle et à la recherche du plaisir corporel. Il peut s’agir par exemple de manifestations d’affection ou d’attirance sexuelle dans l’espace public, ainsi que de celles qui se déroulent dans la sphère privée mais qui impliquent la  » modification  » des paramètres considérés comme normaux pour les relations sexuelles (pratiques dans leur ensemble, recours à des éléments de violence, etc.).

Cependant, le libertinage peut aussi être comprise comme un manque de respect pour les lois établies par la société. Des phénomènes tels que la délinquance, l’insécurité, la présence de personnes indigentes dans la rue, etc. peuvent également être considérés comme des facteurs de la débauche dans laquelle une société se trouve. Traditionnellement, ce terme est utilisé par les secteurs de la société qui sont conservateurs et traditionalistes, respectueux des lois et excessivement structurés.

Différences entre Liberté et libertinage

La différence entre la liberté et le libertinage réside dans le fait que dans la liberté, il y a le respect des autres ainsi que la prise en charge des conséquences des actes et des paroles exercés en liberté.

Le libertinage est l’utilisation et l’abus de la liberté sans tenir compte des autres ou des conséquences provoquées en général, mais pas seulement, associées aux valeurs éthiques et morales de chaque société.

Le libertin est l’individu qui pratique le libertin et vient du latin qui signifie « individu sans limites ni freins ». Libertine et libertine sont populairement associés à la promiscuité parce que c’est le sujet le plus moralement et éthiquement réglementé dans la société depuis les temps chrétiens.

Le libertinage, par exemple, c’est quand quelqu’un abuse de la liberté qui lui a été donnée pour briser la confiance déposée comme lorsqu’on dit qu’il fera autre chose et qu’il fera quelque chose d’autre qu’il sait qui affectera négativement l’amitié ou tout type de relation.

La liberté est un droit et une valeur qui s’accompagne de respect et de responsabilité. Chacun a la liberté d’agir, de penser et de dire ce qu’il veut tant que cela n’affecte pas les autres parce qu’il serait impossible de distinguer où la liberté de l’autre s’arrête et commence.

La liberté a été dépeinte d’innombrables fois parce qu’elle est un symbole du libre arbitre chrétien, par exemple, et de l’utilisation de la volonté individuelle pour agir ou s’exprimer sans censure.

La Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par les Nations Unies (ONU) stipule que tous les êtres humains naissent égaux et libres en précisant les différents types de libertés telles que la liberté d’expression, la liberté de la presse et la liberté religieuse, par exemple.

 

Life Style

Comments are disabled.