fast fashion

C’est vrai que le secteur de la mode connaît un cycle de renouvellement assez rapide mais le fast fashion a un cycle de vie encore plus court. Ces vêtements se démodent littéralement à la vitesse de l’éclair. Plusieurs créateurs célèbres ont suivi cette nouvelle tendance. Dans les lignes qui vont suivre, nous allons vous parler du fast fashion en général et de son impact.

 

C’est quoi exactement le concept du fast fashion ?

 

La fast fashion prône un renouvellement rapide des vêtements et accessoires. Les collections de vêtements doivent être renouvelées en un temps record afin de rentabiliser les productions. Au lieu d’avoir droit à deux collections de vêtements par an comme pour les autres concepts, les marques qui suivent le concept fast fashion nous proposent pratiquement dix collections voire même beaucoup plus par an. Le fast fashion va remplir votre garde-robe à une vitesse incroyable.

Même la fabrication de vêtements se fait assez rapidement. Entre le moment où le produit est dessiné sur un papier et le moment où il est disponible à l’achat en magasin, nous avons généralement moins d’un mois. Une autre caractéristique de cette tendance est que vous pouvez avoir ces vêtements d’une durabilité limitée à de petits prix.

Les grandes marques comme Zara ou même H&M propose des vêtements de ce concept. Avec le fast fashion, c’est beaucoup plus facile de suivre les dernières tendances pour les hommes mais aussi pour les femmes. Les stylistes de cette tendance ont la facilité de voir ce qui plaira lors des défilés et s’empresse de le proposer pour votre shopping.

 

Que consomme réellement le fast fashion ?

 

Dans le monde, l’industrie du vêtement est reconnue comme la deuxième industrie la plus polluante. Le fast fashion avec sa production en masse de produits textiles, est le secteur de la mode le plus polluant. Vous devez savoir qu’un seul des t-shirts que vous portez est capable de vous fournir au moins 3 ans d’eau pour la consommation.

En effet, la production d’un seul tee-shirt nécessite au moins 27 000 litres d’eau. Et tout ça pour créer des vêtements qui ne peuvent pas être recyclés et qui ne sont pas durables. Avec son nombre accrue de blazer, tailleur et même de pyjamas produits chaque année, le fast fashion consomme énormément d’eau. Mais ce n’est pas tout.

 

fast fashion utilsation

En plus de l’eau, il y a beaucoup de produits chimiques qui sont utilisés pour produire ses vêtements comme les teintures. Les matières premières qui sont les plus consommées dans cette industrie du vêtement sont le coton et le polyester. Ces deux matières ont d’importantes conséquences environnementales. Leur consommation en eau, en pesticides et en pétrole abîme la planète.

 

Le coût humain derrière la fast fashion

 

En plus de dégrader de façon considérable notre environnement, le fast fashion n’est pas du tout respectueux des droits de l’homme. L’éthique morale est très loin d’être respectée par les marques de vêtements qui produisent et vendent ces produits. La confection de ces vêtements se fait dans des pays où le coût de la main d’œuvre est extrêmement bas. Nous avons par exemple la Chine, le Vietnam, l’Inde ou le Bangladesh. Mais nous avons aussi la Bolivie et le Mexique.

Au Bangladesh par exemple, des enfants sont fréquemment exploités dans l’industrie textile. Il a fallu l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh qui a fait plus de 1000 morts pour que ces conditions de travail inhumaines soient enfin mises à nu. Ces enfants comme d’autres employés plus adultes risquent chaque jour leur vie dans ces usines qui ne sont très loin d’être réglementés.

Ils mettent en danger leur santé pour des salaires vraiment dérisoires. Ces salaires ne leur permettent même pas de se nourrir correctement. Et tout ce qui importe à ces marques de vêtements, c’est de saisir toutes les occasions pour maximiser leur profit. Pour cela, ils n’hésitent pas à dégrader l’environnement et à exploiter des millions d’adultes et d’enfants pour produire encore plus vite leur collection à des coûts très bas.

Il vous arrive souvent d’acheter des vêtements. Ce n’est pas mauvais car vous voulez seulement vous habiller et vous faire plaisir. Avec le fast fashion, vous allez renouveler votre dressing pratiquement chaque deux semaines. Certes leur qualité laisse à désirer mais leur prix peut être abordable et ça ce n’est pas du tout négligeable. Néanmoins il y a certaines marques qui appliquent aussi des prix qu’on peut qualifier de normal pour leurs vêtements.

D’un autre côté, en adoptant ce mode d’achat, vous acceptez le danger que ce mode d’achat constitue pour l’environnement. Vous allez aussi encourager les conditions inhumaines dans lesquels les employés de ces usines textiles travaillent. Car plusieurs de ces industries qui produisent ses vêtements, sont responsables de la situation misérable des employés de plusieurs pays pauvres. Et n’oublions qu’ils ne sont pas écoresponsables.

Life Style

Commentaires désactivés !