minimalisme

Notre monde est surchargé d’information. Entre les publicités qui nous poussent à la surconsommation et le stress de la vie, il est parfois bon de faire une pause, de vider les placards et d’adopter un mode de vie qui va vous alléger l’esprit.

 

Le minimalisme, qu’est-ce que c’est ?

 

Ce qui est aujourd’hui un art de vivre était, au début des années 1960, un mouvement artistique américain. Le minimalisme est né en réaction à l’expressionnisme abstrait et au pop’art. Vous connaissez peut-être l’institut Bauhaus, l’école d’architecture et d’arts appliqués située en Allemagne. Cette institution a eu une incidence majeure sur le développement de l’art minimaliste, art qui a ensuite influencé tous les domaines du quotidien, de la musique à l’architecture, jusqu’à devenir un réel mode de vie.

Adopter un style minimaliste n’est pas synonyme d’« avoir moins » ou de privation, mais permet de se désencombrer, de ranger et faire le tri afin de se simplifier la vie. C’est aussi une manière de gagner du temps lors du grand ménage de printemps, adieu les petits bibelots à épousseter les uns après les autres.

 

Comment devenir minimaliste ?

 

Aviez-vous vraiment besoin de cette nouvelle paire de chaussures de course achetée l’an passée alors que vous vous êtes rendu compte que vous courrez une fois tous les 6 mois ?

Il est courant de se sentir stressé la surconsommation et par l’accumulation de toutes les choses matérielles qui n’ont qu’une faible utilité dans nos vies.

Le minimalisme vous simplifie la vie et vous permet de vous détacher de toutes vos babioles pour ne garder que l’essentiel et retrouver une vie plus zen.

Voici les étapes principales de votre chemin vers une nouvelle vie :

Faites le point sur votre vie

Rien ne vous sert de prendre des décisions trop hâtives au risque de regretter ce nouveau mode de vie. Ne courez pas après le minimalisme à tout pris et faites les choses à votre rythme, au fur et à mesure.

Aussi, lorsque vous aurez établi ce dont vous avez besoin, vos basiques, vous pourrez trier vos affaires afin d’alléger grandement vos placards et votre dressing. N’oubliez pas que trier et garder l’essentiel ne signifie pas de jeter des choses qui sont encore en bon état. Pourquoi ne pas essayer de contrer la surconsommation et de booster votre esprit « seconde main » ? Vos fringues, paires de chaussures jamais utilisées, et même cette paire de chaussures de fitness qui n’a été utilisée qu’une seule fois pourraient trouver acquéreur.

 

Adoptez pleinement votre nouvelle vie

 

Maintenant que vous avez distingué les choses dont vous avez vraiment besoin de celles dont vous pouvez vous alléger la vie, il est temps d’entamer votre plan de détox matérialiste et de faire le ménage, mais toujours dans la bonne humeur. Vous n’êtes pas là dans un concours du désencombrement, vous adoptez un mode de vie minimaliste pour vous-même, et donc, à votre cadence.

Appliquer ce nouveau style de vie à votre cuisine vous aidera aussi certainement à vous sentir mieux. En effet, vous serez moins tenté(e) de dépenser beaucoup d’argent dans du surplus ou dans des gourmandises. Après tout, qui a vraiment besoin de tous ces sachets de pâtes ? Acheter moins de denrées vous permettra de limiter votre gâchis alimentaire, et donc, par extension, votre impact écologique. Un mode de vie 3 en 1 !

 

Profitez du minimalisme pour aller plus loin dans votre démarche

 

Votre petit nid maintenant épuré, vous vous demandez si vous n’allez pas rechuter à la moindre sortie « shopping ». Si vous avez réellement décidé de franchir le cap et de vous donner de nouvelles lignes de conduite minimalistes pour être heureux, vous n’aurez aucun mal à consommer moins, et donc à acheter moins.

Un mode de vie minimal est aussi une bonne opportunité d’adopter des attitudes zéro déchet. Il vous suffit de privilégier le fait-main, telle que la lessive maison par exemple, ou les produits lavables, comme les couches lavables très utiles lorsqu’on est une jeune maman. Les alternatives au gaspillage alimentaire commencent aussi à fleurir sur le marché, comme les épiceries qui proposent des produits en vrac ou des magasins qui vendent leurs invendus à moindre prix. Tout cela peut vous aider à éviter les déchets qui ont tendance à s’accumuler et à nous encombrer.

Pas besoin de vous aménager un emploi du temps pour devenir minimaliste, adoptez vos résolutions avec progressivité afin de vous créer une sorte de routine et vous n’y penserez plus, tout cela deviendra complètement naturel.

 

Quelques astuces pour finir

 

La lecture est un allié de choix dans toutes les grandes batailles de la vie. Ici encore, vous pouvez vous tourner vers les nombreux ouvrages

livres minimalismequi pourront vous aider à trouver votre chemin dans la transition vers votre nouvelle vie épurée. Outre les livres, la toile regorge de conseils et astuces écrits par des blogueuses et blogueurs qui ont adopté ce style de vie tout en sobriété et partagent leur expérience de manière bienveillante. Il existe aussi tout un tas de forums sur lesquels il est toujours chouette de partager des conseils, voire même de s’entraider en cas de petits coups de mou.

Pour terminer, voici une petite astuce : aménagez-vous un jardin zen, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de votre habitation. Vous pourrez ainsi vous évader et combler votre esprit de ce qui est, certes, immatériel, mais qui vous fait du bien. Au final, n’est-ce pas le plus important pour se sentir bien chez soi ?

Life Style

Comments are disabled.